Langue des cartes

Si tu veux vendre des cartes sur Cardmarket, tu dois connaître la langue de la carte. Les cartes en langues asiatiques ne sont pas très faciles à comprendre pour tout le monde, c'est pourquoi l'on a créé ce guide pour t'aider à distinguer les cartes de n'importe quelle langue facilement.

À la fin de chaque section, il y a une description des éditions imprimées en cette langue, car ça ne sert à rien de se demander si tu as une Mesa aride en chinois simplifié ou traditionnel lorqu'il n'existe qu'une version en chinois simplifié.

On peut reconnaître une carte en anglais parce qu'elle n'a pas aucune lettre exclusive de la langue anglaise (contrairement au français qui a la lettre ç). L'anglais utilise l'alphabet romain standard de 26 lettres et rarement utilise des ligatures (æ et œ) par exemple Æther ou tréma comme celui de naïve. Il utilise les accents seulement pour les mots d'origine étrangère. Il existe aussi des combinaisons de lettres th, gh et ght très communes en anglais. On trouve aussi fréquemment la combinaison ly en fin de mot. Une autre caractéristique typique de la langue anglaise est l'usage répété des mots contenant y (surtout en début de mot), c'est une bonne façon de reconnaître la langue de la carte.

Toutes les éditions ont été publiées en anglais sauf Renaissance (Rinascimento).

English
Un Mage lancevif en anglais

Si tu es capable de lire ce texte, je suppose que tu peux reconnaître une carte en français.

On trouve des cartes en français majoritairement en France, en Belgique et en Suisse.

La première édition de base publiée en français est Revised. Toutes les éditions de base suivantes sont aussi disponibles en français. La première extension traduite en français est Ère Glaciaire et toutes les extensions suivantes, à l'exception de Portal Three Kingdoms, sont également disponibles en français.

French
Vu la longueur du texte, cet Mage lancevif n'a pas tant d'accents que ça.

Les cartes en allemand utilisent l'alphabet romain comme en français, mais la langue allemande a quelques lettres que l'on peut facilement remarquer : les lettres avec un tréma ä, ö et ü 1 , et le ß, qui est une lettre caractéristique de la langue allemande. On peut remarquer que le texte de la carte en allemand est plus volumineux 2 (d'à peu près 30%) que la version anglaise de la carte. Les mots allemands ont également plus de caractères que les mots d'autres langues européennes. Finalement, la combinaison de lettres sch 3 est typique de la langue allemande.

On trouve des cartes en allemand en Allemagne, en Autriche, en Suisse, et en Belgique. Même si les cartes en allemand ne sont pas très recherchées par les collectionneurs en Allemagne, les collectionneurs américains ont un vrai faible pour ces cartes.

La première édition de base publiée en allemand est Revised. Toutes les éditions de base suivantes sont aussi disponibles en allemand. La première extension traduite en allemand est Ère Glaciaire, et toutes les extensions suivantes, à l'exception de Portal Three Kingdoms, sont également disponibles en allemand.

German
Un Mage Lancevif en allemand. Les neuf lignes de texte sont assez conséquentes, mais c'est surtout le nombre de mots longs qui contraste avec le faible nombre de mots courts. Cela nous permet d'identifier l'allemand facilement d'autres langues.

L'italien utilise le même alphabet romain que le français, mais dans la langue italienne, les lettres j, k, w, x, et y sont exclues. On peut parfois les trouver lorsqu'il s'agit de mots d'origine étrangère 1 . La langue italienne n'a que 2 accents qu'on utilise seulement sur les voyelles : ´ et ` 2 . Environ 95% des mots en italien finissent par une voyelle 3 . Les mots qui ne finissent pas par une voyelle sont essentiellement des noms propres ou des prêts linguistiques d'autres langues. Lorsque on trouve le mot tap (engager) ou untap (dégager) sur une carte en italien, ils sont toujours en majuscules.

On trouve des cartes en italien seulement en Italie.

La première édition de base publiée en italien est Revised. Toutes les éditions de base suivantes sont aussi disponibles en italien. La première extension traduite en italien est The Dark. Cependant, Legends a été publié en italien après la fin de la production de The Dark et Fallen Empires en italien. Ère Glaciaire et toutes les extensions suivantes, à l'exception de Portal Three Kingdoms sont aussi disponibles en italien.

Italian
Même si on n'utilise pas les lettres j, k, w, x, et y en italien, on trouve un k dans "flashback".

L'espagnol a le même alphabet romain de 26 lettres plus une lettre propre, le ñ. Les lettres k et w sont uniquement utilisées pour les mots d'origine étrangère, donc ces lettres sont difficiles à trouver sur les textes des cartes en espagnol. La majorité des mots en espagnol finissent par une voyelle, un l, un n, un r ou un s 1 . Enfin, l'espagnol n'utilise qu'un seul accent ´ (l'accent aigu) et toujours sur les voyelles 2 .

On trouve des cartes en espagnol en Espagne, et partout en Amérique Centrale et du Sud à l'exception du Brésil.

La première édition de base publiée en espagnol est la Quatrième Édition. Toutes les éditions de base suivantes sont aussi disponibles en espagnol. La première extension traduite en espagnol est Ère Glaciaire et toutes les extensions suivantes, à l'exception de Portal Three Kingdoms, sont également disponibles en espagnol.

Spanish
Dans le texte de cet Mage Lancevif en espagnol, il n'y a pas de k ou de w. Tous les mots finissent par une voyelle, un l, un n, un r ou un s.

Le portugais a le même alphabet romain que le français, la seule différence est que les lettres k, w et y ont été récemment intégrées dans la langue portugaise et on ne les utilise que pour les mots d'origine étrangère. On ne considère pas le ã 1 officiellement comme une lettre, mais l'usage de ce caractère est typique de la langue portugaise. On peut le voir surtout avant un o comme dans São 2 . Les digrammes nh et lh 3 sont assez fréquents en portugais et ils n'existent pas dans les autres langues. Comme le français, le portugais utilise le ç 4 . Les cartes en portugais ont aussi des accents ´ (aigu) et ^ 5 (circonflexe).

On trouve des cartes en portugais au Portugal et au Brésil.

La première édition de base publiée en portugais est la Quatrième Édition. Toutes les éditions de base suivantes sont aussi disponibles en portugais. La première extension traduite en portugais est Ère Glaciaire et toutes les extensions suivantes, à l'exception de Portal Three Kingdoms sont également disponibles en portugais.

Portuguese
Malgré la longueur du texte, il n'y a pas un seul k, w ou y sur ce Mage Lancevif en portugais.

À la différence du français, le russe utilise l'alphabet cyrillique. Il y a quelques ressemblances entre certaines lettres des alphabets cyrillique et romain : les a, b, e, m, h, o, p, c, t et x se ressemblent, mais les autres sont différentes.

On trouve des cartes russes seulement en Russie. Certains acheteurs trouvent l'alphabet cyrillique attractif.

La première édition de base publiée en russe est Neuvième Édition. Il n'y a qu'une édition limitée en bords noirs de la Neuvième Édition en russe. Dans la plupart des langues, il y a une version en bords blancs et une autre en bords noirs de la première édition de base imprimée en cette langue. Toutes les éditions de base suivantes sont aussi disponibles en russe. La première extension traduite en russe est Ravnica et toutes les extensions suivantes sont aussi disponibles en russe.

Russian
L'écriture cyrillique semble très régulière et presque toutes ses minuscules ont la même taille.

Parmi les langues asiatiques, la langue coréenne est la plus facile a distinguer. Les caractères coréens sont composés principalement de lignes droites et de cercles 1 . La plupart de ces traits en ligne droite sont verticaux ou horizontaux. Tous les textes en coréen donnent l'impression d'être géométriques, réguliers et relativement simples. Les cartes en coréen sont faciles à identifier par l'usage du point final à la fin des phrases. Les autres langues asiatiques utilisent des cercles au lieu de points 2 . Les premières cartes en coréen (Quatrième et Cinquième éditions et quelques extensions de l'époque) utilisent un espace pour séparer le type du sous-type ; il n'y a pas de trait d'union ni de deux points.

Les acrtes coréennes sont vendues en Corée du Sud. Les collectionneurs apprécient beaucoup les cartes en coréen, et leur valeur rivalise seulement avec celle des cartes en japonais, très appréciées également.

La première édition de base publiée en coréen est Quatrième Édition. Il existe seulement une édition limitée en bords noirs en coréen de la Quatrième Édition. Dans la plupart des langues, il y a une version en bords blancs et une autre en bords noirs de la première édition de base imprimée en cette langue. Il n'y a pas d'édition de base en coréen postérieure à la Cinquième Édition et antérieure à Magic 2012. La première extension traduite en coréen est Visions. Après l'Épopée d'Urza on a arrêté d'imprimer des cartes en coréen jusqu'à Innistrad.

Korean
On dirait qu'on a écrit le texte de cet Mage Lancevif en utilisant une équerre.

Le japonais et le chinois ont l'air difficile à différencier, mais avec un peu d'expérience, il est assez simple de distinguer l'un de l'autre. Le japonais est composé de différents types de symboles : les syllabaires Hiragana et Katakana, combinés avec les Kanji et parfois des lettres de l'alphabet romain. En ce qui concerne les chiffres, le japonais utilise aussi les chiffres arabes ainsi que les nombres sino-japonais.

Le résultat de cette combinaison de systèmes d'écriture donne au texte japonais un aspect hétérogène. Les caractères japonais ont une apparence fine, simple et élégante mais sont mélangés avec des Kanjis, souvent plus complexes 1 . La majorité des cartes en japonais ont plus d'une douzaine de lignes.

Il y a une façon assez simple de reconnaître la majorité des cartes en japonais. Si le nom de la carte contient des Kanjis, on pourra voir une petite inscription en japonais au-dessus 2 . Tu verras deux lignes de texte pour le nom de la carte, les Kanji et l'inscription en japonais (furigana) qui indique seulement la façon de lire ces Kanji. Lorsque ces détails sont présents, on peut être sûr qu'il s'agit d'une carte en japonais. Dans le cas contraire, il est presque certain que la carte n'est pas en japonais. Parmi les 264 cartes d'Innistrad, seulement deux ont un nom écrit uniquement avec des caractères japonais et aucun Kanji. Cela arrive quand le nom de la carte est un nom propre. Dans l'édition Innistrad, il n'y a que deux exceptions :Liliana du voile et Olivia Voldaren. Les cartes en japonais ont aussi un point final en fin de phrase qui a la forme d'un petit cercle. Cependant, ce type de point est aussi utilisé sur les cartes en chinois et ne permet pas de distinguer les cartes en japonais de celles en chinois 3 .

On trouve des cartes en japonais au Japon. Les collectionneurs les recherchent particulièrement. Les cartes foil en japonais ont plus de valeur qu'en d'autres langues. Les prix des cartes en japonais rivalisent seulement avec celles en coréen, même si les cartes ne sont pas disponibles dans toutes les éditions.

La première édition de base publiée en japonais est la Quatrième Édition. Toutes les éditions de base suivantes sont aussi disponibles en japonais. La première extension traduite en japonais est Mirage. Toutes les extensions suivantes sont également disponibles en japonais.

Japanese
Les Kanji et les syllabaires japonais apportent au texte en japonais une apparence très hétérogène.

Les logogrammes chinois vont de caractètres à un ou deux traits jusqu'à des logogrammes complexes composés de douzaines de traits. De plus, si tu considères qu'on écrit à la plume, tu sauras pourquoi les logogrammes chinois sont si similaires les uns des autres. Les lignes sont toujours droites, avec parfois une légère courbe. Si on compare les logogrammes chinois aux logogrammes japonais ou aux caractères coréens, on verra que les caractères chinois sont ceux qui ont le moins de courbes, et les lignes ne sont pas toujours verticales ou horizontales, mais il n'y a pas de traits avec une forte courbure. On peut reconnaître n'importe quel texte en chinois parce que ses inscriptions ont une apparence très dense. Un non-initié peut penser qu'il ne pourrait jamais apprendre à écrire les caractères chinois parce qu'ils sont très complexes. Si tu as une carte ayant un sous-type, par exemple, une créature, il y a une façon infaillible de savoir si la carte est en chinois. Le type et le sous-type sont séparés par un tilde ~ 1 au lieu d'un trait d'union -, et les différrents sous-types sont séparés par une barre / 2 .

Traditionnels et simplifiés

Il existe deux systèmes de caractères différents pour les cartes en chinois : les caractères traditionnels, encore utilisés à Taiwan, et les caractères simplifiés, utilisés en Chine. On les appelle parfois Chinois-T et Chinois-S. Il est possible de différencier ces deux systèmes d'écriture avec beaucoup d'expérience. Sans grande surprise, les caractères en chinois simplifié sont généralement moins compliqué que leur équivalent en chinois traditionnel 3 . Mais un petit détail peut nous aider à les distinguer plus facilement : le chinois utilise un point en forme de petit cercle à la fin des phrases. Sur les cartes récentes, ce cercle est à une hauteur différente en chinois traditionnel et en chinois simplifié. En chinois-T, le cercle est situé au milieu de la ligne, à la même hauteur que le trait horizontal central d'un E 4 . En chinois-S, le cercle est situé en bas de la ligne, à la même hauteur qu'un point en français 5 . Si la carte n'est pas une créature sans texte, tu pourras donc détermier si elle est en chinois-S ou en chinois-T.

On peut distinguer aussi les cartes anciennes en chinois-S. Il faut remarquer que la majorité de cartes nouvelles en chinois simplifié, il semble que le logogramme chinois est dans une case. Tous ces logogrammes touchent le bord de cette case imaginaire et la remplit tout entière. Sur les cartes anciennes les chinois simplifié n'est pas comme ça. Il semble que le texte a plus flexibilité.

On trouve des cartes en chinois simplifié en Chine, et des cartes en chinois traditionnel à Taïwan et Hong Kong. Les cartes en chinois sont celles dont la valeur est probablement la plus variable. Selon la région et la disponibilité, elles peuvent en effet avoir une valeur plus ou moins grande que les cartes en anglais.

La première édition de base publiée en chinois traditionnel est la Quatrième Édition. Il n'existe qu'une version en chinois traditionnel de la Quatrième Édition en bords noirs. On a arrêté d'imprimer des cartes en chinois-T à partir de la Neuvième Édition jusqu'à Magic 2010, mais elles ont été réintroduites avec Magic 2011. Toutes les éditions de bases suivantes sont aussi disponibles en chinois-T. La première extension traduite en chinois traditionnel est Visions. On a arrêté d'imprimer des cartes en chinois-T jusqu'à L'ascension des Eldrazi. Depuis Les cicatrices de Mirrodin, toutes les extensions sont disponibles en chinois traditionnel.

La première édition de base publiée en chinois simplifié est la Cinquième Édition. Il n'existe qu'une version en chinois simplifié de la Cinquième Édition en bords noirs. Toutes les éditions de base suivantes sont aussi disponibles en chinois simplifié. La première extension traduite en chinois simplifié est Epopée d'Urza. On a arrêté d'imprimer des cartes en chinois-S à partir d'Héritage d'Urza, mais elles ont été réintrouduites avec Invasion. À partir d'Invasion toutes les extensions sont également disponibles en chinois simplifié.

Chinese
Du chinois simplifié ci-dessus, traditionnel ci-dessous.

Les cartes Magic ne sont pas imprimées dans ces langues. Néanmoins, quelques cartes promo du bloc d'Invasion sont imprimées dans ces langues et des cartes promo ont également été imprimées du bloc d'Odyssée en langues d'autres alphabets. Ainsi, nous avons le Kavu enragé en latin, le Phelddagrif farfelu en grec ancien, l'Escogriffe fongoïde en sanskrit, le Basilic langue de pierre en arabe, le Champion de Laquatus en russe et La Gloire en hébreu. Ce sont les seules cartes Magic traduites dans ces langues, à l'exception du Champion de Laquatus qui est disponible en russe à partir de la Neuvième Édition.


Types de cartes Magic dans les différentes langues européennes

Dans ce tableau, nous avons listé les types de cartes Magic dans les langues européennes. C'est assez pratique pour déterminer la langue d'une carte, puisqu'il suffit de regarder son type 1.

FrançaisAnglaisAllemandItalienEspagnolPortugaisRusse
ArtefactArtifactArtefaktArtefattoArtefactoArtefatoАртефакт
CréatureCreatureKreaturCreaturaCriaturaCriaturaСущество
EnchantementEnchantmentVerzauberungIncantesimoEncantamientoEncantamentoЧары
Enchanter ~Enchant ~~ verzaubernIncanta ~Encantar ~Encantar ~N/A
ÉphémèreInstantSpontanzauberIstantaneoInstantáneoMágica InstantâneaМгновенное заклинание
InterruptionInterruptUnterbrechungszauberInterruzioneInterrupciónMágica de InterrupçãoN/A
TerrainLandLandTerraTierraTerrenoЗемля
légendeLegendLegendeLeggendaleyendaLendaN/A
légendaireLegendaryLegendäre(r/s/_)Leggendarialegendari(a/o)LendárioЛегендарный
ArpenteurPlaneswalkerWeltenwandererViandanteCaminante de planosPlaninauta Мироходец
RituelSorceryHexerei/VerhexungStregoneriaConjuroFeitiçoВолшебство
Invoquer ~Summon ~~ beschwören / Beschwörung
(von / eine(s/r) ~)
Evoca ~Invocar ~Invocar ~N/A
tribalTribalStammes-TribaletribalTribalПлеменной

Types de cartes Magic dans les différentes langues asiatiques

Dans ce tableau, nous avons listé les types de cartes Magic dans les langues asiatiques. C'est assez pratique pour déterminer la langue d'une carte, puisqu'il suffit de regarder son type 1.

FrançaisCoréenJaponaisChinois-SChinois-T
Artefact마법 ;물체アーティファクト神器神器
Créature생물クリーチャー生物生物
Enchantement부여마법エンチャント结界結界
Enchanter ~마법 부여 (~)エンチャント (~)~结界~結界
Éphémère인스턴트インスタント瞬间瞬間
Interruption인터럽트インタラプト千涉千涉
Terrain대지土地
légendeN/Aレジェンド传奇傳奇
légendaire전설적伝説の传奇傳奇
Arpenteur플레인즈워커プレインズウォーカー鹏洛客 / 旅法师鵬洛客 / 旅法師
Rituel소서리ソーサリー法术巫術
Invoquer ~~의 소환~の召喚召唤~召喚~
tribalN/A部族部族部族

1 La ligne "Arpenteur" ne sert que pour les cartes de Lorwyn puisque le terme n'est traduit que dans cette édition. "Invoquer ~" était utilisé sur les cartes de créatures jusqu'à la Cinquième Edition. "Enchanter ~" était utilisé sur les cartes d'auras jusqu'à la Neuvième Edition.


cardPreview