Editions de base

Les éditions Magic peuvent être séparées en deux catégories, les extensions et les Editions de Base. Les Editions de Base sortent maintenant annuellement, mais avant la 6ième extension elles sortaient tous les deux ans. Les cartes avaient des bords blancs et étaient sans symbole d’extension. Cette absence de symbole rend parfois difficile l’identification de l’Edition de Base à laquelle appartient une carte, en particulier pour les débutants. Ce guide est sensé vous aider a identifier l’édition correcte d’une carte.

Edition “Limited” - Alpha / Beta

C’est le “Magic : L’assemblée” d’origine. L’édition est sortie le 5 aout 1993 à la GenCon. L’édition “Limited” originale a cependant été séparée en deux tirages. Celui avec le tirage le plus faible, “Alpha”, est parsemé d’erreurs qui furent corrigées pour la seconde impression, plus volumineuse, “Beta”. Dans les deux cas, les cartes de l’édition “Limited” disposent de bords noirs, elles sont plus facilement identifiables car ce sont les seules cartes de Magic sans symbole d’extension et avec des bords noirs.

Les cartes “Alpha” et “Beta” sont différenciables grâce à la forme des cartes. Quand vous découvrez une carte “Alpha” pour la toute première fois, vous serez surpris de constater qu’elles ont des coins beaucoup plus arrondis que les autres cartes Magic. Le carton est réellement découpé différement. Pour cette raison les cartes “Alpha” furent bannies en tournoi dans les decks utilisant également des cartes non-”Alpha”, et cela pendant une longue période. En revanche, les cartes “Beta” ont l’apparence de cartes Magic classiques. Elles ont des bords noirs et sont sans symbole d’extension.

Les versions “Alpha” et “Beta” d’une carte ont généralement une valeur bien plus élevée, au point d’en paraitre abusif pour un non-collectionneur. L’édition “Limited” représente environ 10 million de cartes, constituées d’environ 2,6 millions de cartes “Alpha” et 7,3 millions de cartes “Beta”. Cela signifie qu’il y a environ 1.500 exemplaires de chaque carte rare “Alpha” et 4.000 de chaque rare “Beta”.

En plus des erreurs sur les cartes “Alpha”, certaines cartes de l’édition n’existaient tout simplement pas. Par exemple, il n’y avait pas d'Ile Volcanique et pas de Cercle de protection: Noir en “Alpha”. Aussi, chaque terrain de base ne dispose que de deux illustrations différentes, une troisième ayant été ajoutée en “Beta”.

Edition “Unlimited”

L’édition “Unlimited”, ou 2ème édition, est sortie en décembre 1993. C’est la dernière édition incluant le “Power Nine”. Les cartes “Unlimited” sont identiques aux cartes “Beta” à l'exception de la couleur des bords. Les cartes “Beta” ont des bords noirs tandis que les cartes “Unlimited” ont des bords blancs. Bien que cela rende les cartes “Unlimited” plus simple à distinguer des cartes “Beta”, l’édition “Revised” ressemble cependant énormement aux cartes “Unlimited”.

Les cartes “Unlimited” ont des bords blancs, pas de symbole d’extension et pas d’année avec le copyright. Cela est également vrai pour les cartes de l’édition “Revised”, les rendant donc difficiles à différencier. La réelle différence entre les éditions “Unlimited” et “Revised” se trouve sur les bords de la carte et est à peine visible si vous n’y prêtez pas attention. Si vous regardez la carte, à partir du bord et vers l’intérieur, vous remarquerez une fine ligne noire qui sépare le bord blanc de l’intérieur de la carte. Immédiatement après cette ligne noire, soit vous arrivez dans la carte soit vous verrez un faible biseautage entre le bord et la ligne noire. Si il y a un biseautage, la carte provient de l’édition “Unlimited”, autrement c’est une carte “Revised”.

Il y a cependant d’autres caractéristiques qui distinguent l’édition “Unlimited” de “Revised”. Pour “Revised”, le premier symbole d’engagement, un ‘T’ penché, est présent sur les cartes. Les cartes “Unlimited” n’ont pas de symbole d’engagement. Si une carte nécessite de s’engager, alors le mot “engager” doit être inscrit en toutes lettres. Les artefacts sont les plus simples à différencier car en édition “Revised” un artefact a toujours le type “Artifact”, alors qu’en “Unlimited” c’est soit “Mono”, “Poly” ou “Continuous” artefact. Enfin, les couleurs de ”Unlimited” sont habituellement plus saturées que celles des cartes “Revised”. L’édition “Revised” est en effet reconnue pour l’apparence délavée de ses cartes. L’édition “Unlimited” n’a pas cette caractéristique. Cependant, l’édition “Unlimited” a un large panel de saturation. Certaines cartes semblent être de l’édition “Revised” alors que d’autres sont tellement saturée qu’on ne les confondrait pas dans le noir. Après tout, si vous avez un doute, pensez à regarder le biseautage, ce n’est pas très compliqué.

Le tirage de l’édition “Unlimited” était annoncé à 40.000.000 exemplaires, cela signifie qu’il y a environ 25.000 exemplaires de chaque carte rare “Unlimited”.

Edition “Revised”

L’édition “Revised”, ou 3ème édition, fut mise en vente en avril 1994. C’est la dernière édition qui contient les “dual lands”. Les cartes “Revised” ont des bords blancs, pas de symbole d’extension et pas d'année avec le copyright. Comme les cartes de l’édition “Revised” sont les dernières sans date de copyright, elles sont simples à distinguer des Editions de Base suivantes. Il est facile de les confondre avec les cartes “Unlimited”. Plus d’informations pour les différencier sont disponibles dans la section Edition “Unlimited”.

Le tirage “Revised” s’est effectué à environ 500 millions de cartes. Bien que la comptabilisation, ou non, des sorties étrangères dans ces chiffres ne soit pas claire, cela signifie qu’il y aurait 300.000 exemplaires de chaque carte rare de l’édition “Revised” en circulation.

Edition de Base “Foreign Black Bordered” (“Revised” et 4ème édition)

Depuis 1994, les cartes Magic sont produites dans d’autres langues que l’anglais. La sortie originale d’une Edition de Base dans une nouvelle langue s’effectuait généralement en bords noirs, simplifiant l’identification. Donc les cartes à bords noirs françaises, allemandes et italiennes, sans symbole d’extension, sont de l’édition “Revised” correspondant à la langue. Les cartes à bords noirs chinoises, japonaises, portugaises et espagnoles sont de la 4ème édition car la production des cartes correspondant à ces langues n’a débuté qu’une fois l’édition “Revised” épuisée. Il existe également des cartes à bords noirs russes, mais celles-ci ont le symbole d'extension de la 9ème édition. Seules les cartes en chinois simplifié n’ont pas eu des bords noirs à leur sortie d’origine.

Les cartes de ces éditions sont généralement très recherchées, et donc très chères. Les “dual lands” des éditions “Revised” à bords noirs en particulier ont de la valeur car elles sont la seule alternative aux très chers “Alpha/Beta” “dual lands” pour un joueur qui souhaiterait jouer avec des cartes à bords noirs.

Edition de Base “Foreign White Bordered” (“Revised” jusqu’à la 5ème édition)

Le premier tirage de cartes à bords noirs dans une langue étrangère était parfois immédiatement suivi d’un tirage de la même édition, mais à bords blancs cette fois. Il y a deux versions, une à bords noirs et une à bords blancs des cartes françaises, allemandes et italiennes de l’édition “Revised”. Malheureusement ces cartes sont indifférenciables de celles de la 4ème édition. Les cartes japonaises, portugaises et espagnoles ont des bords blancs et noirs de la 4ème édition. Pour le chinois (traditionnel) et le coréen, il n’y a que des bords noirs pour la 4ème édition. Le chinois (simplifié) n’a que des bords blancs de la 4ème édition, mais pas de version à bords noirs.

4ème Edition

La 4ème édition a été mise en vente en avril 1995. Les cartes de la 4ème édition sont à bords blancs et n'ont pas de symbole d’extension. Elles ont un copyright de 1995, ce qui les rend facilement identifiables. Les couleurs de la 4ème édition sont bien plus saturées que celles de “Revised” et uniforme en contraste par rapport à “Unlimited”. Le biseautage est également réutilisé. Le “T” penché qui était utilisé comme symbole pour engager dans l’édition “Revised” a été remplacé par le signe moderne, une flèche courbée. A partir de la 4ème édition, les cartes blanches utilisent le symbole de mana blanc plus récent. Le signe original utilisé jusqu’à “Revised” est légèrement différent.

5ème Edition

La 5ème édition est sortie en mars 1997. Les cartes de la 5ème édition sont à bords blancs et n’ont pas de symbole d’extension. Elles ont un copyright de 1997 ce qui les rend facilement identifiables. Les couleurs de la 5ème édition ne sont pas aussi saturées que celles de la 4ème édition. La 5ème édition est la première Edition de Base à faire apparaitre des illustrations différentes de celles d’origine, mais pas sur toutes les cartes.

6ème édition et suivantes

A partir de la 6ème édition, toutes les éditions de base ont un symbole d’extension et sont donc plus faciles à reconnaitre. Ces symboles sont :

Chronicles

“Chronicles” n’est pas une édition de base classique mais l’extension d’une Edition de Base. A l’origine, il était prévu d’y avoir des éditions comme celle-ci de manière régulière, mais “Chronicles” est la seule extension d’une édition de base, et plus précisement de la 4ème édition. L’édition “Chronicles” a des cartes à bords blancs mais qui ont le symbole d’extension de leur édition d’origine. Le copyright est de 1995.

Renaissance

“Renaissance” est une édition de 1995. Ces cartes sont disponibles uniquement en français, allemand et italien. “Renaissance” est considérée comme une extension de la 4ème édition et fut créée dans l’objectif de sortir certaines cartes en français, allemand et italien avec des bords noirs. Les cartes de “Renaissance” sont à bords noirs et ont le symbole d’extension de leur édition d’origine.

Editions spéciales

Collectors Edition / International Edition

L’édition “Collectors” n’a pas pour vocation d’être utilisée en tournoi, mais uniquement dans un esprit de collection. Les éditions “Collectors” et “International” étaient vendues complètes et en boîtes. Les cartes ont des coins carrés et l’inscription “Collectors Edition” ou “International Edition” est écrit en doré sur leur dos. Le cadre autour de la carte est également doré au lieu d’etre noir. L’usage fréquent de ces cartes en EDH ou en tant que proxy pour les tournois vintage a créé une certaines demande et donc un prix plutot élevé pour celles-ci.

Summer Magic

L’édition “Summer Magic”, appelée Edgar à l’origine, est le second tirage de l’édition “Revised” et n’est jamais parvenue jusqu’au grand public à cause de plusieurs erreurs sur les produits. Wizards a donc décidé de détruire les cartes, mais certaines sont encore en circulation. Les cartes ayant survécu sont donc extrêmement rares. Le nombre exact de ces cartes n’est pas connu. La plus proche estimation est de “quelques boîtes de boosters” ce qui renforce la rareté de ces cartes. Elles le sont d’ailleurs tellement qu’il n’existe pas de prix sur le marché pour celles-ci. Le fameux “Ouragan” bleu provient de cette “édition”. Les cartes “Summer Magic” ont un copyright de 1994 et sont donc facilement différenciables de l’édition “Revised” pourtant similaire.

4ème édition alternative

Wizards a créé cette édition pendant la recherche d’un nouvel imprimeur. Wizards n’était pas convaincu de la qualité des produits reçus et ont donc abandonné les recherches. Personne ne sait pourquoi Wizards recherchait un autre imprimeur, ni comment les cartes restantes sont parvenues jusqu’au grand public mais il est certain que certaines sont en circulation. Les cartes de la 4ième édition alternative sont difficiles à identifier, surtout si vous ne cherchez pas spécialement à le faire. Elles sont un peu plus épaisses que des cartes normales et sont brillantes sur le dos de la carte. Elles ne brillent pas sous la lumière noire et l’impression est différente des cartes Magic normales. Cela peut facilement être observé avec une loupe. Enfin, les lettres du mot “Magic”, sur le dos, sont plus sombres avec l’édition alternative. Cela se voit plus particulièrement sur le “A”.


cardPreview