Reconnaître une contrefaçon

Les contrefaçons ne sont pas autorisées sur Cardmarket, et cette page liste plusieurs manières de les identifier facilement parmi le reste de ta collection.

Les contrefaçons ne sont pas autorisées sur Cardmarket, et nous sommes intransigeants dès que nous en découvrons. La vidéo et les photos ci-dessous montreront comment facilement identifier une contrefaçon parmi le reste de ta collection, pour t’éviter de la mettre en vente par accident.

Spotting a Fake

Cardmarket - Spotting a Fake
  1. Fais attention à l’accent sur le mot « Pokémon ». Si jamais tu trouves une carte qui n’a pas cet accent, tu peux être certain qu’il s’agit d’une fausse. Il y a très peu de chance qu’il s’agisse d’une erreur d’impression.
  2. Observe les coûts en énergie et les faiblesses sur les deux cartes. Dans le cas de la contrefaçon, le symbole à l’intérieur du cercle le remplit presque complètement et est décentré. Cela arrive souvent avec les cartes contrefaites, ce qui te permet en retour d’identifier clairement la présence d’une falsification.
  3. Observe bien la bordure dorée. Même si les cartes à bordures dorées existent dans Pokémon, elles sont limitées à des cartes bien spécifiques — des rares holographiques de δ Espèces Delta et les cartes Secret Rare Gold. Comme il s’agit ni de l’un, ni de l’autre, la carte est forcément fausse. En outre, tu peux remarquer mauvaise qualité de la finition holographique sur cette carte, ce qui ne correspond pas avec les finitions holographiques traditionnelles des autres cartes Pokémon.
  4. Tu peux remarquer la grande différence de couleur entre les deux cartes. La carte originale est extrêmement claire et colorée, ce que la carte de droite ne parvient pas à imiter correctement. La saturation des couleurs est souvent différente entre l’originale et sa fausse copie.

Cardmarket - Spotting a Fake

1. Observe la police d’écriture. Les cartes Pokémon ont une police cohérente que les contrefaçons ont souvent du mal à reproduire — et dans le cas présent, c’est particulièrement flagrant.

2+3. Lis bien le texte sur la carte — il fait référence à Électhor et non à Mewtwo et conserve le texte d’ambiance d’Électhor. Les faussaires échouent souvent à éditer correctement le texte qu’ils utilisent, ce qui les amène à faire des erreurs de ce genre.

4. Fais attention au niveau d’évolution. Tygnon est un Pokémon de base, et pourtant, sur cette carte, il s’agit d’un Pokémon de niveau 1 qui évolue depuis Togepi. Les faussaires remplacent souvent les images des cartes sans mettre à jour la présentation et le texte. Tu peux remarquer ces incohérences facilement dès que tu les regardes de plus près.

5. La carte serait soit-disant de 2ème édition, ce qui est impossible. Pokémon n’a que des cartes de 1ère édition et d’édition illimitée. Il n’y a pas de 2ème édition — une incohérence de plus facile à identifier.

6. Tu remarqueras à quel point la bordure de la carte est épaisse. Les vraies cartes peuvent être mal découpées, et ainsi avoir des bordures un peu plus épaisses que la normale, mais il n’y aura jamais autant d’espace sur une véritable carte.


Cardmarket - Spotting a Fake
  1. Observe bien la couleur de la police. Les noms de carte ne sont pas verts et les PV ne sont pas rouges. Assure-toi que la couleur de la police de tes cartes est cohérente avec les originales.
  2. Sur cette contrefaçon, l’illustration est fausse. Assure-toi que les illustrations de tes cartes correspondent aux originales. Il s’agit aussi d’une recommendation générale. Comparer tes cartes aux photos des originales peut vraiment t’aider à identifier les incohérences manifestes omniprésentes sur les contrefaçons.
  3. Observe la saturation des couleurs sur les symboles d’énergie. Sur les contrefaçons, elle échouera souvent à reproduire celle des vraies cartes.
  4. Ils ont utilisé le design des cartes de Champion d’arène pour celle-ci. Le visage du champion devrait être à cet endroit, mais ils y ont mis un Pokémon à la place.

Cardmarket - Spotting a Fake
  1. Observe la texture de la vraie carte GX. Les fausses sont rarement capables d’imiter cette texture, ce qui les rend bien plus simples à identifier. Il pourra t’arriver de tomber sur une carte GX mal imprimée qui n’a pas cette texture. Dans ce cas, d’autres méthodes, indiquées ci-dessous, devraient t’aider à déterminer s’il s’agit d’une fausse ou non.
  2. Encore une fois, regarde bien la différence entre les deux polices. Tu peux clairement voir la différence entre les deux capacités « Power Bind ».
  3. Observe bien la bordure des deux cartes. Celle de la vraie carte est incroyablement fine. La marge d’erreur sur ces coupes est très faible pour les vraies cartes GX. Sur la fausse, tu peux voir que la bordure est bien plus épaisse, ce qui n’arriverait jamais sur une originale.

Cardmarket - Spotting a Fake
  1. Observe le symbole d’énergie. Sur une vraie carte, le symbole central a une taille cohérente et est bien centré. Sur les fausses, comme tu as pu t’en rendre compte, c’est rarement le cas, et tu peux le voir ici aussi.
  2. La contrefaçon est imprimée sur du papier cartonné glacé. Les contrefaçons ont souvent une texture différente au toucher. Sur la photo, tu peux voir le reflet sur la carte de droite — un effet secondaire de ce type de carton.
  3. Encore une fois, tu peux voir la différence de coloration et de saturation. Comparer tes cartes entre elles révélera souvent lesquelles sont fausses grâce à ces erreurs de coloration.

Cardmarket - Spotting a Fake
  1. La qualité est différente entre le produit scellé contrefait et l’original. Sur le faux, tu verras souvent des défauts ou des marques de brûlure, la faute à un plastique de moins bonne qualité qui supporte mal la chaleur. Ça n’est pas le cas du vrai produit, dont le plastique est de bien meilleure qualité, et de ce fait plus résistant.
  2. Vérifie toujours le texte sur le produit, étant donné qu’on y trouve souvent des indices flagrants de sa potentielle contrefaçon.
    1. Regarde le copyright. Ici, le faussaire a choisi la mauvaise année. Ces erreurs n’arriveront jamais avec un vrai produit.
    2. La description du produit fait référence à un autre produit. Cela n’arrivera jamais sur une véritable boîte.
  3. Le produit n’est pas correctement scellé. La Pokémon Company scelle ses produits d’une manière bien spécifique, et n’utilise jamais plus d’un sceau d’étanchéité sur le côté de la boîte.

Cardmarket - Spotting a Fake
  1. L’emballage d’un produit scellé sera toujours flanqué du filigrane Pokémon. Il s’agit ici d’une Pokéball, avec le texte Pokémon en dessous. Certaines contrefaçons copieront le filigrane, mais oublieront souvent le symbole du copyright après le « N » de « Pokémon ».
  2. Les boosters d’une vraie boîte sont toujours positionné d’avant en arrière, et non de gauche à droite comme ici.
  3. Encore une fois, tu peux remarquer la piètre qualité du plastique des contrefaçons. Des bulles se forment près du sceau d’étanchéité à cause de la chaleur — ce qui n’arrivera jamais avec un produit scellé officiel.

Cardmarket - Spotting a Fake
  1. Ce produit n’existe pas. Vérifie à deux reprises le nom de la Pokébox ou de la boîte avant de décider de l’acheter ou non.
  2. Nintendo n’est plus impliqué dans le JCC Pokémon depuis des années, et son nom ne devrait pas apparaître sur les produits.
  3. Sacha Ketchum n’existe pas dans le JCC — et l’illustration de cette boîte est donc fausse. Il existe quelques cartes promos japonaises qui représentent Sacha. Autrement, tout produit anglais ou européen sur lequel se trouverait Sacha est faux.
  4. Pokémon USA inc. n’existe plus depuis 2009. Tout produit post 2009 portant ce nom est faux (tout ce qui est sorti après la série Diamant et Perle date d’après 2009).
  5. L’image sur cette boîte n’a rien à voir avec le JCC — elle est tirée du jeu vidéo Pokémon. Les produits scellés officiels utiliseront toujours, et cela va de soi, des illustrations du JCC.
  6. Tu remarqueras qu’il y a bien le filigrane ici, mais que le symbole copyright manque à l’appel.

Cardmarket - Spotting a Fake
  1. Une fois de plus, il devrait y avoir un filigrane officiel ici, mais il est absent de la boîte contrefaite.
  2. L’illustration d’arrière-plan est différente entre les deux boîtes. Fais attention aux symboles et assure toi qu’ils correspondent entre eux.
  3. Observe la saturation des couleurs sur la contrefaçon. Elle est plus claire et il manque des ombres quand on la compare à l’originale.

cardPreview